read more...

Non, rien de rien.


Bilan de fin d’été. 30 Août 2012.

Je vous avais dit que j’étais de Sète. Si, si je suis sûre. A Sète, quand la Saint Louis est terminée, on dit : « ça sent la fin ». La fin des joutes, de l’été, des vacances, des apéros, du bonheur quoi ! Ah ben oui, ça nous file un coup, on est comme ça. Et puis avec le « repas de fin d’été », les derniers amis qui remontent à Paris, sans nous, pour la première fois et les orages en série, on peut dire que l’adage se vérifie. Ca sent la rentrée, les séries télé et le ramassage de bois pour la cheminée (je m’emballe un peu non ?) du coup je me dis qu’il est temps de faire un petit point sur l’avancement de la situation, histoire de commencer Septembre droit dans ses bottes de pluie.

Si on récapitule : il y a un an, on venait d’acheter une voiture à Montréal, on rêvait de road trip et d’american way of life ! Et puis, il y a six mois, on emménageait à Montpellier. Entre temps on a tout construit et tout dé-construit au Canada, adopté un chat, pris le temps de mûrir la décision « quitter Paris » et on s’est laissé la chance de croire au Sud. A Montpellier. A La vraie vie. Avec les amis, les parents, moins loin. Le soleil & la mer. Un travail qu’on aime, un pour chacun et un ensemble. Une maison un jour dans le coin, une famille à l’intérieur. Et entre temps, les projets auxquels on est incapable de renoncer. Rue Valfère est l’un deux. Le mien. Celui de faire la photographe à Sète, à Montpellier, à Marseille. Partout où les gens sont heureux et veulent s’en souvenir. Se faire connaitre, apprécier. Se Rencontrer, planifier.

Qu’il est doux, fin août de prévoir 2013 et ses mariages, sereinement, avec la certitude, cette fois, d’être au bon endroit.
Allez trinquons à cette fin d’été qui n’est finalement qu’un début, celui de vous et moi, ici, Rue Valfère.

Comments are closed.