read more...

Retour dans le vif du sujet !


Lundi. 3 Septembre. Montpellier. Enfin.

De l’importance de ne plus partir ou comment savoir que les vacances sont finies, sans avoir pris et sans rentrée non plus. Je m’explique. Avant il y avait le train, terminus en gare de Sète et c’était les vacances. Dans le sens inverse et c’était le retour, en une fraction de seconde, Paris sait remettre dans l’ambiance. La fraicheur de Septembre, la ligne 14, le bruit de la valise sur les pavés de la cité des fleurs. Le boulot, M6, la photo, les portraits, les gens. Institutionnels. Et puis, aujourd’hui, 3 Septembre. Après des vacances qui n’en portaient pas le nom, à construire ce site, à tisser des liens, à booker 2013. Mais qui y ressemblaient tellement : la vraie vie, les parisiens dans le sud, le temps qui s’étire. La fête aussi. Et puis aujourd’hui, une carte postale, des boucles d’oreilles restées sur mon bureau. Résidus de l’été.

Et même si c’est la reprise, qu’on ne sait pas vraiment comment s’y prendre, que le sud en Septembre c’était il y a longtemps.
Et même si demain, Paris… je reviens !

Comments are closed.